Quelles sont les nouvelles mesures dans l’alimentaire?

0
153

Prochainement de nouvelles règles vont être appliquées dans la restauration. Des mesures qui vont permettre aux clients de mieux savoir ce qu’ils ont dans leur assiette mais qui vont contraindre les chefs et les boulangers. Le décret rentrera en vigueur fin d’année 2014 et début d’année 2015.

Quels seront les changements apportés ?

Un des nouveautés dans l’alimentaire sera d’afficher la présence des allergènes habituels (arachides, lait, amandes, etc) dans tous les produits, qu’ils soient préemballés ou non.

D’autre part dans le restaurant ou la boulangerie, il faudra qu’une liste détaille tous les plats contenant des allergènes et soit mise à disposition de la clientèle. Elle pourra ainsi consulter dès qu’elle le désire ce document et pouvoir mieux choisir leurs plats et leur menu.

Les usines seront également concernées. Elles devront préciser le type d’huile utilisée (tournesol, palme, etc), signaler les ajouts d’eau, de protéine et de nanomatériaux manufacturés. De nouvelles informations qui viendront s’ajouter sur l’étiquette nutritive déjà collée sur les produits.

Avantages et inconvénients

De plus en plus, les consommateurs sont informés sur ce qu’ils mangent et peuvent ainsi mieux choisir les aliments sélectionnés. Ils sont plus conscients de ce qu’ils mangent et peuvent favoriser les produits qui correspondent à leur budget, leurs habitudes alimentaires et leurs éventuelles allergies.

Un avantage pour les clients mais une contrainte pour les professionnels de l’alimentaires qui seront obligés de s’adapter à des métiers de plus en plus cadrés. Ils devront mettre en application ces mesures au sein de leur lieu de travail, que ça soit dans leur restaurant ou de leur agencement de boulangerie. Ca sera du travail supplémentaire et minutieux qui ne plaira pas à tous.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here