Comment épargner ?

1
189

Par les temps qui courent, il est bon de se créer une épargne pour anticiper l’avenir. Pourquoi est-ce important ? Quand commencer à épargner ? Quels sont les différents types d’épargne Quel placement est à privilégier ?

Faut-il épargner ?

Épargner est un acte qui consiste à garder une partie de ses revenus sous forme de liquidités ou en investissant. Faire face à un imprévu… voici l’objectif de l’épargne. L’épargne constituée va permettre de faire face à de grosses dépenses comme le passage du permis de conduire, l’achat d’un véhicule, un apport financier pour devenir propriétaire, un acquis en cas de licenciement ou encore un financement pour les études, une anticipation pour une retraite sereine ou pour être épauler en cas de coup dur comme l’invalidité ou le décès.

assurance vie retraite (2)

Quand faut-il épargner ?

Il n’existe pas de moments idéaux pour se constituer une épargne. Bien entendu, plus l’épargnant commence tôt, plus il se constitue un bon capital et il évolue dans la société en toute sérénité. Il est, donc, indispensable d’assurer ses arrières en commençant à épargner dès la première opportunité en choisissant le type d’épargne qui lui convient. Selon le blog d’Agipi, « les propriétaires immobiliers figurent parmi les plus gros épargnants ».

Quels sont les différents types d’épargne ?

Les livrets d’épargne : les livrets sont les produits de placement les plus appréciés des épargnants. Son taux de rémunération est son plus gros avantage. Le livret A, par exemple, a un taux de rémunération avoisinant les 2,25 %. C’est un produit financier qui permet de faire fructifier ses liquidités inutilisées. L’épargnant peut ôter son argent lorsqu’il en a besoin. Les intérêts perçus sont imposés sur la déclaration d’imposition des revenus des ménages. L’inconvénient est qu’il existe un plafond.
Le compte à terme : le compte à terme est un produit financier sans surprise. L’épargnant bloque une certaine somme d’argent (généralement un héritage, une vente d’immobilier, etc.) sur une durée définie (allant de 1 mois à 10 ans). L’argent est bloqué. La durée dépend du terme du contrat lors de la signature et le versement du capital est unique.
L’assurance-vie : l’assurance-vie est le placement numéro 1 dans le cœur des Français. Ce type d’épargne permet de se constituer un capital pour son avenir.

En quoi l’assurance-vie est-elle un placement à privilégier ?

L’assurance-vie est un produit de placement mal connu des épargnants. Et pourtant, ce moyen de placement est à privilégier lorsqu’on cherche à avoir une garantie de capital pour faire face aux impondérables de la vie sans pour autant subir les taxes fiscales et les prélèvements sociaux. L’assurance-vie a donc de bons avantages :
1. Avantager sur le plan de la fiscalité : le capital de l’assurance-vie est exonéré de l’impôt en cas d’accident de la vie.
2. Avantager sur le plan de la succession : le souscripteur peut choisir ses bénéficiaires et en favoriser.
3. Un capital garanti : peu importe la durée du contrat, le souscripteur a la garantie de conserver son capital initial augmenté des intérêts.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here