Review Category : Animaux

Chez les insectes sociaux comme les abeilles, la communication s’avère être d’une importance capitale. En effet, sans communication, aucune coordination ni cohésion ne peut être établie. Mais comment font les abeilles pour communiquer entre elles ?

La communication par les phéromones

Comme nous l’expliquent les équipes de Luberon Apiculture que nous avons interrogées pour l’occasion, les abeilles utilisent des sortes d’odeurs pour communiquer entre elles. Ces fameuses odeurs, appelées « phéromones », sont perçues par les récepteurs antennaires. Ces phéromones sont utilisées par les abeilles dans de nombreuses situations : elles leurs permettent de s’orienter ou d’effectuer la reconnaissance de la colonie.

Elles sont également utilisées lors de l’accouplement, dans les réactions de défense et d’alarme, et dans l’intégration des activités de la colonie. On peut donc distinguer plusieurs sortes de phéromones : les phéromones de Nasanoff, les phéromones du pied (ou glandes d’Arnhart) et les phéromones royales.

Les phéromones de Nasanoff sont produites par la glande située sur la face dorsale abdominale des abeilles, appelée « glande de Nasanoff ». Les phéromones produites par cette glande sont à usage multiple : elles permettent de marquer un lieu intéressant, comme une source d’eau, de nectar, ou l’entrée de la ruche par exemple. Mais comment font les abeilles pour diffuser ces phéromones ? Tout simplement en exposant leur abdomen et en le ventilant en battant des ailes. L’odeur de la phéromone produite est alors diffusée vers les autres ouvrières.

Les phéromones du pied ou glandes d’Arnhart : ici, le principe est encore plus simple : les glandes d’Arnhart qui sont situées à l’extrémité des pattes secrètent des phéromones qui permettent à la fois à l’abeille de ne pas glisser, et en même temps de laisser une empreinte odorante là où elle s’est posée (à l’entrée de la ruche, ou sur une fleur par exemple).

Les phéromones royales : les phéromones émises par la reine sont pour la colonie d’une très grande importance et peuvent avoir plusieurs origines. On distingue donc les phéromones produites par les glandes mandibulaires, par les glandes abdominales et par l’extrémité des pattes. La phéromone mandibulaire est entièrement répartie sur le corps de la reine, et se disperse dans la ruche par sa volatilité, par contact avec d’autres individus (ouvrières) ou encore par échange de nourriture.

La communication par danses

danse en rondLa phéromone n’est pas le seul moyen de communication de l’abeille. Elle utilise également la danse pour communiquer la localisation, l’importance et la nature d’une source de nectar donnée. Deux sortes de danses sont alors utilisées, dépendamment de la distance à laquelle se situe la source.

La danse en rond : si la source se situe à moins de 100 mètres, la butineuse retourne à la ruche, fait goûter le nectar et fait également sentir le parfum dont elle est imprégnée aux autres abeilles. Elle effectue ensuite une danse en rond consistant à décrire des cercles concentriques autour d’une cellule. Les autres abeilles chercheront donc à leur tour cette source en sachant qu’elle se situe à moins de 100 mètres.

La danse en huit : si la source est plus éloignée, la butineuse effectuera une danse en huit pour le signaler. Dans sa danse, elle prendra soin cette fois-ci de montrer la direction à suivre aux autres abeilles en effectuant une légère ligne droite lors de l’intersection des deux boucles.

On espère que vous connaissez un tout petit peu mieux cet insecte exceptionnel et pourtant en voie de disparition.

Read More →

abeilleÀ la vue d’une abeille ou d’une guêpe, les enfants prennent souvent peur. Bien qu’elle soit rationnelle, cette peur est inutile et il est tout à fait possible de trouver des solutions pour aider un enfant à vaincre cette peur. Zoom sur quelques idées pratiques pour lutter contre la peur de ces insectes volants.

Apprendre aux enfants à ne pas fuir ni à s’agiter dès la petite enfance

Gérer un enfant, surtout un enfant peureux, est difficile. Les professionnels de la petite enfance vous diront qu’il faut apprendr eà l’enfant à se maîtriser pour son bien-être psychique mais aussi pour éviter de se mettre en danger. Un enfant qui s’agite ou qui fuit face à un insecte volant est la proie idéale. Il faut donc apprendre aux enfants à ne pas gesticuler dans tous les sens. En gesticulant, l’abeille ou la guêpe se sent menacée et attaque à son tour. C’est un moyen de défense. La conclusion numéro une est donc de montrer que ces bêtes volantes sont inoffensives si l’être humain reste stoïque. Il va de soi, qu’il faut interdire les enfants de toucher ou de secouer un essaim.

Découvrir le monde merveilleux des abeilles

Direction chez un apiculteur pour découvrir les merveilles que produisent les abeilles. Grandes productrices de miel, le travail des abeilles vaut le détour. En contemplant le travail de ces insectes volants, l’enfant comprend que l’abeille a une fonction utile sur Terre. La conclusion seconde est de s’improviser apiculteur pour l’espace d’une journée pour comprendre le monde merveilleux de l’abeille.

Expliquer les fonctions de base du dard

Les adultes pensent à tort que le dard des insectes volants (abeilles, guêpes, bourdons ou frelons) sert uniquement à piquer les êtres humains. Certaines légendes vont jusqu’à dire que les piqûres sont parfois mortelles. Ces faux préjugés sont souvent la cause de la peur. Un petit cours sur ces insectes s’impose. Expliquez aux enfants que le dard est utilisé dans le processus de survie ou dans la chaîne alimentaire. Les abeilles, par exemple, utilisent le dard pour récupérer le pollen ou les nectars des fleurs tandis que les guêpes utilisent le dard comme moyen de défense.

Read More →

Vous allez bientôt accueillir un nouveau venu dans la maison pour le plaisir de toute la famille, le plus fidèle de tous les compagnons : un chien.

Seulement, son arrivée doit se préparer et être réfléchie et non insouciante.

Les bonnes questions à se poser

Votre environnement est-il adapté ? Votre mode de vie est-il compatible avec l’arrivée d’un animal ? Ce sont les questions inévitables que vous devez vous poser  avant de passer le cap de l’adoption.

Comment dresser un chien ?Il vous faut penser aussi aux accessoires pour chien : jouets,  panier ou niche et collier sont les indispensables pour que votre chien trouve sa place dans votre foyer et éviter d’attaquer vos dernières chaussures ou encore la télécommande de votre téléviseur !

Votre chien est bien arrivé et installé confortablement. Il vous faut à présent lui montrer de suite que celui qui commande à la maison : c’est bien vous et non lui sous peine de vite être débordé par son enthousiasme ou son autorité !

Si le gronder alors qu’il est pris en flagrant délit ne change rien, quelques séances de dressage chien sont dans ce cas recommandées pour reprendre le contrôle et retrouver une relation saine avec votre compagnon. Parmi les techniques ayants fait leurs preuves : le Clicker Training, le dressage visuel et la méthode du rappel sont de loin celle qui obtiennent les meilleures résultats rapidement.

Un dernier bon conseil : ne vous laissez jamais attendrir par ses yeux de chien battu…

Read More →